Le Conseil fédéral met en consultation un contre-projet indirect à l’Initiative biodiversité

31.3.2021

Aujourd’hui, le Conseil fédéral a ouvert la procédure de consultation du contre-project indirecte à l’Initiative biodiversité. Le Conseil fédéral reconnait ainsi l’impérieuse nécessité d’agir contre la crise de la biodiversité en Suisse. L’association de soutien analysera en détail le project du Conseil fédéral et participera à la procédure de consultation avec une prise de position complète.

En septembre 2020, de nombreuses organisations ont soutenu le dépôt de l’initiative populaire fédérale « Pour l’avenir de notre nature et de notre paysage », dite Initiative biodiversité. Le Conseil fédéral a publié ce matin sa proposition de contre-projet indirect et lancé la procédure de consultation à ce sujet. 

L’association de soutien se réjouit que le Conseil fédéral ait reconnu la nécessité d’agir pour encourager et protéger la biodiversité, le paysage et le patrimoine bâti. Or les mesures que le Conseil fédéral a prises jusqu’ici pour protéger la biodiversité en Suisse se sont avérées pour le moment largement insuffisantes. La Commission de gestion du Conseil des Etats a livré la même analyse dans un rapport publié le 19 février 2021.

La Suisse est en queue de peloton

Ce constat n’a malheureusement rien étonnant. En 2017, les Examens environnementaux de l’OCDE avaient déjà pointé du doigt la Suisse, pays membre de l’OCDE qui protège le moins de surfaces de son territoire national. La Suisse est en queue de peloton et cela a des conséquences graves. Les listes rouges des espèces en danger et menacées y sont plus longues que dans les pays voisins. En Suisse, 36% des espèces examinées sont considérées comme menacées.

L’état de la biodiversité en Suisse continue de se dégrader et une grande partie des objectifs nationaux et internationaux en matière de biodiversité n’ont pas été atteints. Cela a pour conséquence la dégradation rampante, et bientôt irréversible, de nos conditions de vie. Il est donc grand temps que le monde politique et les autorités s’engagent concrètement pour leur protection.

 

Pour plus d’informations:

  • Pro Natura : Sarah Pearson Perret, secrétaire romande, tél. 079 688 72 24
  • BirdLife Suisse : François Turrian, directeur romand, tél. 079 318 77 75
  • Fondation suisse pour la protection et l’aménagement du paysage : Roman Hapka, directeur adjoint, tél. 079 601 76 64
  • Patrimoine suisse : Stefan Kunz, secrétaire général, tél. 079 631 34 67
Copy link
Powered by Social Snap